C’est la rentrée !

Pour commencer cette nouvelle saison de mes Chroniks, intéressons-nous aux informations positives du marché de l’emploi. Les bonnes nouvelles ne manquent pas aussi bien du côté des candidats que des recruteurs.

En lisant la presse et les études, je vous livre les principales raisons de se réjouir :

  • La baisse du chômage se confirme en 2017 (-0,7 point versus 2016) (INSEE*)
  • Le chômage longue durée recule pour la première fois depuis 2009 (INSEE*)
  • 84,6 % des salariés sont en CDI (INSEE*)
  • Les salaires des cadres enregistrent leur plus forte hausse depuis 6 ans (Les Echos**)
  • Le taux d’emploi des seniors ne connaît pas la crise (Le Figaro***)
  • Les prévisions d’embauches « explosent » dans les secteurs d’activités du transport et de la logistique, du commerce, de l’agriculture, de la finance, de l’immobilier, et de l’industrie manufacturière (ManpowerGroup)
  • Les régions Nord et Ile de France sont les plus dynamiques en intentions d’embauches (ManpowerGroup)
  • Le taux de chômage est inversement proportionnel au niveau de formation (INSEE*)
  • 85 % des emplois en 2030 n’existent pas aujourd’hui (RTL.fr****)

Ces bons chiffres que nous présentons chaque semaine sur mes réseaux sociaux démontrent que la tendance actuelle du marché de l’emploi est de plus en plus favorable aux candidats, que le nombre d’offres est supérieur à la demande ! Mais attention, cela ne signifie pas que les recruteurs baissent leur niveau d’exigence, bien au contraire ! Certains d’entre eux ont été déçus d’avoir donnés leur chance à des candidats qui n’ont pas tenu les promesses d’engagement annoncés, et ont accru leurs critères de sélection. De ce fait, la zone de matching entre les candidats et les employeurs se resserre.

L’autre enseignement intéressant est la corrélation entre le niveau de formation et le taux de chômage. Plus votre niveau de formation est élevé, moins il est compliqué de trouver un emploi. On nous annonce 85 % de nouveaux emplois dans 12 ans, à condition d’être formés ! La formation continue est indispensable pour maintenir son employabilité au maximum, surtout dans un monde où les métiers changent si vite !

Alors chers candidats, si vous recherchez une opportunité dans le secteur du transport ou du commerce dans le Nord ou en Ile de France, vous n’avez aucune excuse pour ne pas trouver ! Sinon, soyez optimistes, curieux et ouverts aux nouvelles formations, il y a forcément un emploi pour vous.

 

Et maintenant, à vous de réussir vos recrutements !

 

*https://www.insee.fr/fr/statistiques/3535797?sommaire=3541412

**https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/0302198490613-les-salaires-des-cadres-enregistrent-leur-plus-forte-hausse-depuis-six-ans-2201770.php

***http://info.economie.lefigaro.fr/conjoncture/2018/07/12/20002-20180712ARTFIG00168-le-taux-d-emploi-des-seniors-ne-connait-pas-la-crise.php?utm_source=AM2&utm_medium=email&utm_campaign=Economie

**** https://www.rtl.fr/actu/futur/85-des-metiers-de-2030-n-existent-pas-encore-selon-une-etude-7789404993