Comme vous le savez recruter est un investissement et non une charge. Et comme pour tout investissement, mieux il est géré et plus le retour sur investissement est intéressant. Mais, tous les coûts inhérents au recrutement ne sont pas visibles ! Et en parallèle de ces frais cachés, le temps est un facteur influent sur la rentabilité in fine.

Prochainement, je vous expliquerai comment calculer et estimer votre budget de recrutement, mais aujourd’hui, j’aimerai faire un focus sur l’impact des délais sur le budget global.

Quels sont les risques financiers liés à un recrutement qui s’éternise ?

  • A court terme
    • Baisse de la productivité
    • Désorganisation du travail
    • Surcharge de travail pour les collaborateurs en place
    • Démotivation et fatigue
    • Augmentation du coût du travail (heures supplémentaires, intérim, …)
  • A moyen terme
    • Manque à gagner
  • A long terme
    • Dégradation de l’image de l’entreprise
    • Altération de la marque employeur
    • Perte de candidats et de clients

Le temps c’est de l’argent !

Dans le recrutement aussi, cette banale maxime entendue et réentendue des centaines de fois a du sens ! Et pas seulement parce que vous y consacrez de votre temps, mais aussi parce que l’impact financier rayonne plus largement que cela n’y paraît !

Loin de moi l’idée de vous inciter à vous précipiter, bien au contraire ! Je vous invite plutôt à maîtriser et à respecter votre processus de recrutement, et surtout à inscrire chaque étape du recrutement dans votre agenda dès le lancement pour ne pas perdre de temps.

Et maintenant, à vous de réussir vos recrutements !