Nous vivons dans un monde d’image où la séduction est omniprésente dans notre quotidien professionnel. Chaque entreprise a pour objectif de donner envie à ses cibles de la choisir plutôt qu’une autre. Par cible, j’intègre aussi bien les clients, mais aussi les fournisseurs, les investisseurs, les influenceurs et bien entendu les collaborateurs, présents et futurs.

Quel que soit le sujet, la tension d’un secteur induit naturellement un renforcement de la communication, autant quantitative que qualitative, pour améliorer sa visibilité et sa différenciation.

Et ceci s’observe depuis quelques années dans le recrutement, où l’on parle de « marque employeur ».

Selon Parlons RH*, La marque employeur est « un groupement d’actions et de leviers marketing activés dans le but de rendre l’entreprise attractive aux yeux de futurs collaborateurs et de fidéliser les salariés actuels ». Comme nous pouvons le lire sur Manager Go**, « elle revêt la notion de réputation de l’entreprise ».

Notre économie va mieux, le nombre de créations d’entreprises augmente, les employeurs recrutent (souvent les mêmes profils) et même les salaires progressent ! Cette embellie accentue la concurrence commerciale mais aussi celle de l’emploi. Il y a en ce moment davantage d’offres d’emplois que de demandeurs disponibles pour certains profils. Par exemple, plus de 20 000 postes de commerciaux ne sont pas pourvus chaque année selon les DCF*** (Dirigeants et Commerciaux de France) !

Il n’y a pas le choix, il faut réagir et mettre en avant tout ce qui fait que votre entreprise fonctionne et dans laquelle il est agréable de travailler !

Pourquoi ?

  • Parce qu’il faut le dire, le montrer et le démontrer
  • Parce que vous avez besoin de nouveaux collaborateurs pour vous développer
  • Parce que vos concurrents recrutent aussi
  • Parce que toutes les entreprises qui recrutent le même profil que vous dans un autre secteur d’activité sont également des concurrents de l’emploi
  • Parce que les candidats sont déjà ou pourraient devenir un collaborateur, un client, un fournisseur, un investisseur, un prescripteur, voire un influenceur, qui pourraient avoir un impact positif ou négatif sur votre marque employeur

Comment ?

Comme tous les métiers, c’est une affaire de spécialistes. La communication et le recrutement aussi !

Tout d’abord, en sollicitant des agences spécialisées dans le marketing et la communication RH et en s’appuyant sur un professionnel du recrutement pour prendre les meilleures décisions, gagner du temps et être efficace.

Au-delà d’être son conseiller pour réussir les recrutements de son client, le recruteur est également un vecteur économique et social au travers de la valorisation de sa marque employeur envers les candidats.

Par définition, le recruteur est le 1er« ambassadeur » de l’entreprise, c’est le 1ercontact humain et réel entre le candidat et l’entreprise ! Il se doit de porter les couleurs hauts et forts comme s’il était salarié de la société. Il doit transmettre sa conviction dans le projet et la culture d’entreprise. La présentation de l’entreprise et du poste par le recruteur est plus éloquente qu’une annonce ou une publicité.

De mon côté, je suis flatté lorsqu’un candidat me demande si je travaille chez mon client.

Alors chez recruteurs, pensez à sublimer et à singulariser votre marque employeur et faîtes-vous accompagner par des professionnels du marketing RH et du recrutement pour attirer un maximum de candidats et les convertir en collaborateurs, voire en clients ou en prescripteurs !

 

Et maintenant, à vous de réussir vos recrutements !

 

*https://www.parlonsrh.com/quest-ce-que-la-marque-employeur-3-0/

**https://www.manager-go.com/ressources-humaines/marque-employeur.htm

***http://www.reseau-dcf.fr/dcf/accueil